logo-elfe.png

Appels à participation

Afin de renforcer les équipes de chercheurs travaillant sur le contenu et les modalités du recueil de données, l'équipe projet Elfe a lancé en novembre 2012 un appel à participation aux groupes thématiques préparant les étapes de suivi de la cohorte Elfe dans les domaines de la santé et des sciences humaines et sociales.

L'objectif était d'associer de nouveaux chercheurs grâce à des projets qui permettront de développer des thématiques émergentes ou de renforcer des thématiques encore peu développées dans l'étude Elfe.

Cet appel à participation a permis d’accueillir de nouvelles équipes porteuses de projets originaux en SHS et d’inclure quelques nouvelles thématiques innovantes en santé.

En sciences sociales :

Une douzaine de projets venant de la sociologie, de l’économie, de la démographie, de la psychologie, de l’anthropologie ou de l’histoire, a été retenue. Ils rejoindront les groupes thématiques adéquats. Le groupe Démographie-famille accueillera des chercheurs s’intéressant à la résidence des enfants de parents séparés, aux familles transnationales ou encore à l’homoparentalité. Le groupe Economie-précarité se diversifiera avec une recherche sur les liens entre carrières féminines et usage des congés maternité/paternité et parental, notamment  dans les familles pauvres. Dans le groupe Socialisation-éducation, la socialisation des enfants d’immigrés et les discriminations, l’investissement des familles face aux difficultés scolaires de l’enfant, le handicap, l’expression et la capacité d’auto-détermination des enfants (agency), sont autant de thèmes émergents. Le groupe Développement psychomoteur s’enrichira d’une approche du dessin enfantin comme témoin du développement cognitif, affectif et social de l’enfant. Enfin, le groupe Ecole inscrira dans ses préoccupations la situation des enfants à besoins éducatifs particuliers.

En santé :

Dix projets de recherche ont été retenus. Parmi les thématiques recensées, le sommeil et le système immunitaire sont à l’honneur : deux équipes, l’une qui a pour objectif de décrire le sommeil de l’enfant et son impact sur la santé générale, l’autre intéressée par les liens entre sommeil et allaitement, sommeil et système immunitaire, sont regroupées dans un nouveau groupe Sommeil. Non sans liens avec les précédents, un nouveau projet consistera à étudier les déterminants pouvant influencer les réponses immunitaires, notamment vaccinales, et sera intégré dans le groupe Maladies infectieuses. Et cette fois en lien avec l’immunité, une nouvelle équipe a rejoint le groupe Alimentation afin de travailler sur les facteurs favorisant ou limitant le développement d’une allergie alimentaire chez le jeune enfant. Ce projet s’appuiera en particulier sur des prélèvements biologiques (lait, méconium, selles).

Des équipes déjà actives dans Elfe ont pu officiellement déposer un projet, en particulier pour la description du développement et des anomalies visuelles de l’enfant. L’équipe dentaire enrichit quant à elle le projet initial par la collection de dents temporaires (« dents de lait »), qui sera d’abord testée sur la cohorte pilote. L’Unité « Santé Périnatale et Malformations Congénitales » de l’InVS comparera les données Elfe recueillies par interviews et les informations que l’on espère obtenir du SNIIRAM. Cette équipe s’intéressera également au dépistage et aux déterminants de la prise en charge des troubles auditifs. Ces nouveaux projets ont trouvé leur place dans le groupe Recours aux soins, qui est également ouvert aux équipes de sciences sociales qui travaillent sur le handicap. Enfin, un projet s’appuiera sur des recueils de données internationales : suivi des enfants après assistance médicale à la procréation et approche comparative internationale entre cohortes des inégalités sociales précoces dans le développement du jeune enfant.

angle-rose.png